Batiment hall entrée ESB

Adrià, un parcours d’ingénieur bois dans le domaine culturel

Témoignage d'un ingénieur du bois ESB

Adrià Begiristain Baixas est espagnol.

Il a intégré l’ESB à 26 ans pour un parcours de deux ans en spécialisé en « Logistique et Production ».

Quelques mots sur votre parcours avant d’intégrer le cursus ingénieur de l’ESB ?

Je suis originaire d’Espagne où je travaillais en tant qu’agent commercial dans le domaine mécanique.

J’ai commencé à m’intéresser au matériau bois à travers la sculpture et j’ai décidé de m’engager dans une démarche de reconversion professionnelle.

Je me suis mis en quête d’une formation d’ingénieur, dans la continuité de mon cursus scolaire initial mais en lien avec le bois, cette fois.

Aucune école ne proposant cette spécificité en Espagne, j’ai découvert l’ESB que j’ai pu intégrer à partir de la deuxième année, en juillet 2016.

Quelle expérience professionnelle avez-vous acquis dans le domaine de l’ingénierie bois ?

Un stage au sein de la Compagnie La Machine à Nantes m’a permis de découvrir un univers un peu différent de l’industrie : l’art et l’artisanat.

C’est une autre façon de pratiquer l’ingénierie bois, une autre manière de toucher le matériau qui me plait particulièrement.

Dans la continuité de ce stage, j’ai intégré la Compagnie en tant qu’ingénieur de Bureau d’Etudes.

J’y interviens sur l’habillage en bois des créatures gigantesques qui prennent vie grâce à un travail collaboratif entre artistes et ingénieurs. J’ai notamment participé à la création du Dragon de mer, une machine de 26m de long qui sera exposée à Calais fin 2019.

Quels souvenirs de votre passage à l’ESB ?

A l’ESB, j’ai eu la chance de rencontrer des professeurs et des intervenants véritablement passionnés par le bois qui m’ont transmis leur savoir-faire. Je garde un très bon souvenir de ces 3 années de formation. »

Publié le 26-Avr-2019
Makers by nature