Devenir ingénieur forestier, exploitation

L’ingénieur en exploitation forestière est un.e professionnel.le spécialisé dans la gestion et l’exploitation des ressources forestières. Il/Elle est responsable de la planification, de l’organisation et de la coordination des activités d’exploitation forestière pour garantir une utilisation durable des forêts tout en maximisant leur rentabilité économique. L’ingénieur.e en exploitation forestière travaille en étroite collaboration avec les équipes de terrain pour superviser les activités de récolte du bois, la gestion de la faune et de la flore, ainsi que la restauration des sites après les opérations forestières. Ce métier requiert une solide formation en sciences forestières, ainsi qu’une grande capacité à travailler en équipe et à communiquer efficacement avec les parties prenantes impliquées dans les opérations forestières. 

Les missions de l’ingénieur en exploitation forestière

Les missions de l’ingénieur en exploitation forestière sont variées et impliquent une grande polyvalence. Tout d’abord, il/elle doit être en mesure de superviser la construction des chemins forestiers pour faciliter l’accès aux zones de récolte du bois. Ensuite, il/elle doit assurer une gestion optimale de la ressource forestière en réalisant des enquêtes sur le sol, en effectuant des inventaires forestiers et en planifiant des programmes d’aménagement. Cela implique également la mise en place de mesures de protection contre les incendies et de renouvellement des espaces forestiers dégradés. L’ingénieur en exploitation forestière doit également réaliser des recensements de la faune et de la flore pour évaluer l’impact des activités forestières sur l’environnement. Enfin, il doit être capable de rechercher et d’obtenir des subventions pour financer des projets forestiers durables et respectueux de l’environnement. 

Rémunération du poste

La rémunération d’un.e ingénieur.e en exploitation forestière peut varier en fonction de plusieurs facteurs tels que l’expérience, le lieu de travail, la taille de l’entreprise et le type de projet sur lequel il travaille. En général, les ingénieurs débutants peuvent s’attendre à un salaire annuel moyen compris entre 30 000 et 40 000 euros.

Evolutions et carrière 

Le poste d’ingénieur en exploitation forestière évolue constamment pour s’adapter aux besoins changeants de la société, de l’économie et de l’environnement. Avec l’accent croissant sur la gestion durable des ressources forestières et la protection de l’environnement, les ingénieur.e.s en exploitation forestière sont de plus en plus appelé.e.s à travailler avec les communautés locales, les organisations environnementales et les gouvernements pour élaborer des plans de gestion des forêts. Les ingénieur.e.s en exploitation forestière peuvent également être impliqué.e.s dans des projets de recherche visant à améliorer les pratiques de gestion forestière ou à développer de nouveaux produits dérivés de la forêt. Enfin, les ingénieur.e.s en exploitation forestière peuvent également évoluer vers des postes de direction ou de gestion, supervisant les projets de gestion forestière et coordonnant les activités de plusieurs équipes. En somme, les évolutions de carrière pour les ingénieur.e.s en exploitation forestière sont diverses, allant de la recherche à la gestion, en passant par la direction de projet. C’est pourquoi il est important de maintenir une formation continue pour rester à jour sur les dernières tendances environnementales et les avancées technologiques dans le domaine de la gestion forestière.

Type d’entreprise ou domaines d’activité en recherche d’un.e ingénieur.e en exploitation forestière :

  • Les entreprises de sylviculture et d’exploitation forestière 
  • Les entreprises de transformation du bois 
  • Les agences gouvernementales de gestion forestière telles que l’Office National des Forêts (ONF) ou la Protection des Forêts contre l’Incendie (PFI) 
  • Les associations environnementales 
  • Les organismes de recherche forestière 
  • Les entreprises d’aménagement du territoire 
  • Les entreprises de restauration de zones naturelles 
  • Les entreprises de génie civil spécialisées dans la construction de routes et d’infrastructures liées à l’exploitation forestière 
  • Les entreprises de consulting spécialisées dans la gestion durable des ressources forestières 

Les qualités requises pour être ingénieur forestier

Pour occuper le poste d’ingénieur en exploitation forestière, il est important d’avoir certaines qualités essentielles. Tout d’abord, il est important d’avoir une passion pour la nature et l’environnement, ainsi qu’un respect profond pour la faune et la flore. Les ingénieur.e.s exploitation forestière doivent également être en mesure de travailler de manière autonome, mais également en équipe, pour coordonner les projets avec les parties prenantes, y compris les entreprises forestières, les communautés locales et les organismes de réglementation. Les ingénieurs en exploitation forestière doivent également être capables de résoudre les problèmes complexes de manière créative et d’adapter leurs stratégies en fonction des changements environnementaux, réglementaires et économiques. Enfin, les compétences en communication et en leadership sont également essentielles pour coordonner efficacement les projets et pour communiquer avec les parties prenantes impliquées. Globalement, les ingénieur.e.s en exploitation forestière doivent être passionné.e.s, flexibles, créatif.ve.s et avoir une forte éthique professionnelle pour réussir dans leur carrière.

La journée type du/de l’ingénieur.e forestier

La journée type d’un.e ingénieur.e en exploitation forestière peut varier en fonction des projets en cours et des tâches à accomplir. En général, la journée commence par une réunion d’équipe pour discuter des projets en cours et des objectifs à atteindre. Ensuite, l’ingénieur peut se rendre sur le terrain pour effectuer des inspections, des relevés topographiques ou des inventaires forestiers. Il peut également superviser les travaux de construction de routes ou de chemins forestiers. Le reste de la journée peut être consacré à la planification de projets futurs, à la réalisation de rapports, ou à la recherche de subventions. L’ingénieur en exploitation forestière doit également rester en contact avec les parties prenantes impliquées dans les projets, y compris les entreprises forestières, les communautés locales, les autorités locales et les organismes de réglementation. Enfin, il doit être capable de résoudre les problèmes imprévus qui peuvent survenir sur le terrain, tels que les problèmes environnementaux ou les accidents de travail. 

Quelle formation pour devenir ingénieur.e en exploitation forestière ?