Batiment hall entrée ESB

Blandine, ingénieure chargée d’affaire en contrôle technique construction

Blandine Laplace est diplômée ingénieure de l’ESB en 2017. Elle décroche son premier poste chez Bureau Veritas Construction en tant qu’ingénieure chargée d’affaire en contrôle technique.

Un métier très varié qui s’intéresse à la globalité d’un projet de construction.

Blandine nous explique les missions de l’ingénieur en contrôle technique.

Qu’est-ce qu’un ingénieur chargé d’affaire en contrôle technique construction ?

Mon poste consiste à contribuer à la prévention des aléas techniques susceptibles de se produire lors de la conception et de la réalisation des ouvrages.

Je peux réaliser plusieurs types de missions. Des contrôles obligatoires comme l’évaluation de la solidité des ouvrages et des éléments d’équipement ainsi que le contrôle du respect des dispositions réglementaires de sécurité des personnes dans les constructions achevées. Mais également des missions de contrôles complémentaires comme le respect des dispositions réglementaires d’accessibilité aux personnes handicapées.

D’autres missions possibles pour l’ingénieur en contrôle technique construction ?

A la demande des clients, le contrôle technique peut également porter sur tout autre aléa contre lequel le maître d’ouvrage souhaite se prémunir : dispositions réglementaires thermiques, acoustiques, fonctionnement des installations…

Un premier poste d’ingénieur en contrôle technique qui vous satisfait ?

En m’engagent dans les métiers de la construction, je ne pensais pas me retrouver dans une entreprise de contrôle technique. Mais ce 1er emploi me permet d’appréhender une autre facette des projets de construction.

Le métier de contrôleur technique est très varié et s’intéresser à la globalité d’un projet de construction (conception, suivi d’exécution, livraison), c’est ce qui en fait sa richesse et son dynamisme.

Publié le 13-Mai-2019
Makers by nature