Présentation projet établissement ESB

Un nouveau projet d’établissement « ESB 2025 »

Portée par la conviction que le bois et les matériaux biosourcés sont des ressources d’avenir pour inventer un futur durable, l’ESB a dévoilé, ce mercredi 15 mai, son nouveau projet d’établissement et les actions concrètes qu’elle compte déployer d’ici à 2025.

Une vision et une ambition renouvelées

Partant du constat que le modèle actuel, qui consiste à extraire, produire, consommer puis jeter, est à bout de souffle, l’ESB choisit de s’orienter pleinement vers l’économie circulaire.

Le bois est une ressource naturellement renouvelable, réutilisable et recyclable mais sa valeur écologique ne se limite pas à ces qualités. C’est également un matériau révolutionnaire aux propriétés étonnantes dont toutes les potentialités n’ont pas encore été explorées. Couplé à des ressources naturelles renouvelables (paille, lin, chanvre ouate de cellulose), le bois permet de dessiner une économie circulaire pérenne.

Afin d’ouvrir aux entreprises de la filière de nouvelles perspectives, l’ESB s’engage ainsi à mener des projets de recherche et à former ses étudiants sur des usages innovants et durables du bois et des matériaux biosourcés.

S’appuyant sur cette vision, l’ESB ambitionne de devenir l’établissement d’enseignement supérieur et de référence en sciences et technologies sur le bois et les matériaux biosourcés, tous domaines d’activité confondus.

Des évolutions et projets concrets dès cette année

Le numérique et l’expérimentation au cœur de la nouvelle maquette pédagogique de la formation ingénieur.

En 2040, les jeunes diplômés de 2025 exerceront un métier qui n’existe pas encore. Transition écologique, transition sociétale, transition numérique… L’ESB veut former des jeunes qui sauront s’adapter en s’appuyant sur un solide socle de connaissances, capables de « faire » et de continuer à se former tout au long de la vie.

La nouvelle maquette pédagogique de la formation ingénieur, qui sera appliquée dès la rentrée 2019, accordera plus de temps au travail en autonomie par la réduction du nombre d’heures de cours au profit de travaux personnels et de projets concrets.

Cette maquette pédagogique est centrée sur le bois et les matériaux biosourcés, l’économie circulaire, le numérique, l’innovation et l’expérimentation. Elle permet ainsi à l’élève de prendre le temps de la découverte, de l’appropriation des connaissances par l’expérimentation.

Elle intègre également une plus grande individualisation du parcours de formation et permet aux entreprises de proposer des projets à chaque moment de l’année, sans se soucier du calendrier scolaire de l’Ecole.

La création d’un laboratoire dédié à la conception innovante

Dans le but de faire émerger de nouveaux usages pour le bois et les matériaux biosourcés, l’ESB a investi dans un laboratoire de créativité, inauguré le 15 mai 2019.

Pensé pour offrir aux étudiants un lieu en adéquation avec les différentes étapes d’un processus créatif – du concept au prototypage en passant par le maquettage – c’est une « anti-salle de classe » dont a voulu se doter l’École.

A la rentrée 2019, l’ESB réceptionnera de nouvelles machines pour se doter d’un atelier 4.0 afin de réaliser des prototypes à l’échelle 1.

Une école toujours plus connectée au monde de l’entreprise

Il y a 85 ans, la création de l’ESB était motivée par une raison d’être toujours d’actualité : répondre aux besoins des entreprises industrielles en contribuant au développement des connaissances sur le matériau bois et à la formation de techniciens et d’ingénieurs. En 1993, elle s’implantait à Nantes pour se rapprocher des acteurs de la filière. Aujourd’hui, la nouvelle stratégie place l’entreprise au cœur des projets pédagogiques et de recherche. Ainsi, à travers son laboratoire dédié à la conception innovante, l’École s’ouvre aux porteurs de projets qui pourront bénéficier de ses infrastructures et des compétences qu’elle rassemble.

L’ESB adapte aussi son programme de formation afin de proposer aux entreprises des profils toujours plus en adéquation avec leurs besoins. A la rentrée 2019, elle ouvre à 20 étudiants post-bac la première promotion d’un Bachelor « Bois et transition digitale ». L’objectif : accompagner la transformation numérique des entreprises du secteur. En janvier 2020, en partenariat avec l’Ecole de Design Nantes Atlantique, l’ESB proposera aussi aux cadres en activité un Mastère Spécialisé « Composites biosourcés : innovation et éco-design ».

Enfin, en capitalisant sur l’expérience de Bois HD, le centre d’ingénierie de l’École, l’ESB va mettre à la disposition des entreprises les connaissances développées dans ses programmes de recherche sur les nouvelles applications du bois et des matériaux biosourcés.

Publié le 14-Mai-2019
Makers by nature