Mastère spécialisé


Composites biosourcés : innovation et éco-design
Mastère formation matériaux composites biosourcés éco-design
  • Durée Durée 1 an
  • Durée Accès Bac +4/5
  • Durée Diplôme Mastère spécialisé®
  • Durée Rentrée janvier

Les enjeux liés au développement durable positionnent les matériaux biosourcés comme des ressources d’avenir pour inventer et développer les composites du futur.

Ces nouveaux composites issus de ressources végétales renouvelables sont amenés à se développer pour répondre aux besoins des industriels qui cherchent des solutions innovantes pour faire évoluer leurs produits et les rendre soutenables.

Présentation

Le Mastère spécialisé® Composites biosourcés : innovation et éco-design forme des cadres de haut niveau dans le domaine des matériaux composites innovants prenant en compte les enjeux du développement durable.

Ce titre de niveau 1 est accrédité Mastère spécialisé® Conférence des grandes écoles (CGE). L’ensemble des enseignements sont donnés en anglais. Elle est organisée en partenariat avec l’École de design Nantes Atlantique.

La formation se déroule sur 12 mois : 6 mois d’enseignements puis 6 mois de stage en entreprise dans le cadre d’une thèse professionnelle.

Nombres de places

15 places

Compétences

Ce Mastère spécialisé® s’appuie sur un programme interdisciplinaire porté par une démarche d’éco-innovation. A l’issue de la formation, les diplômés seront capables de :

  • Innover et éco-concevoir des matériaux / produits / services issus de ressources renouvelables.
  • Développer et optimiser des solutions produits ou process en intégrant les enjeux du développement durable et les possibilités offertes par les nouvelles technologies.
  • Mener et manager un projet en mode collaboratif et ouvert.
  • Gérer une approche interdisciplinaire et favoriser l’émergence de la transdisciplinarité.
  • Déployer une démarche d’innovation.
  • Conduire une approche d’éco-conception via les outils et méthode du design et de la créativité.
  • Prendre en compte les exigences règlementaires, notamment environnementales et sociétales.
  • Appréhender les connaissances (collecte, modélisation, représentation, savoirs experts) afin de les transférer dans son activité.
  • Apporter des solutions matériaux à différents secteurs d’activités, en comprenant leurs spécificités

Programme d’enseignement

La formation est construite pour apporter aux apprenants un cadre d’enseignement à la fois théorique, expérimental et professionnel dans le domaine des composites biosourcés.

Les enseignements sont découpés en périodes thématiques avec des apports transversaux et théoriques selon l’approche de l’analyse du cycle de vie (ACV).

Les matériaux biosourcés dont le bois et ses dérivés associés aux outils disponibles dans les établissement de formation (atelier, labos) permettent de concevoir puis de réaliser (prototypage) au sein même de la formation.

La diversité des profils des apprenants (salariés, étudiants, internationaux) et la pédagogie par projets favorise l’apprentissage par l’action, l’interdisciplinarité et l’émergence de l’éco-innovation.

UE 1 – Filières et ressources (2 ECTS)

  • Introduction à l’économie circulaire, cycle de l’éco-conception.
  • Vision globale des ressources biosourcées pour les composites : production et caractéristiques.
  • Présentation des filières d’intérêt : transport, emballage, ameublement, agencement, construction.
  • Visites d’entreprises.

UE 2 – Matériaux biosourcés et process (4 ECTS)

  • Comprendre les techniques et procédés de fabrication des composites.
  • Définir le rôle et l’influence des paramètres physico-chimiques et mécaniques des composites dans les applications produits.
  • Connaître les matières constitutives des composites biosourcés.

UE 3 – Innovation, design et projet professionnel (4 ECTS)

  • Qu’est-ce qu’une innovation et une démarche d’innovation ?
  • Qu’est-ce que le design et les concepts associés ?
  • Construire une première vision de son projet pro en lien avec l’éco-innovation.

UE 4 – Transport (8 ECTS)

  • Comprendre les enjeux liés à l’allègement des matériaux dans la filière transport.
  • Connaître les différents procédés de transformation des composites.
  • Apports transversaux : innovation collaborative et management de projet

UE 5 – Emballage (8 ECTS)

  • Comprendre les enjeux liés au vieillissement des matériaux dans la filière emballage (et industries du Luxe).
  • Prendre en compte les principes de la dégradation et du recyclage.
  • Apports transversaux : innovation incrémentale et ingénierie de la connaissance

UE 6 – Préparation à la thèse professionnelle (2 ECTS)

  • Définir le sujet et le contexte de la mission a réaliser dans le cadre de la thèse professionnelle.
  • Se mettre en contact avec le réseau en adéquation avec son projet.

UE 7 – Ameublement et agencement (8 ECTS)

  • Comprendre les problématiques des composites biosourcés dans l’ameublement, l’agencement (Sports et loisirs).
  • Imaginer des solutions de finition pour ce type de produits.
  • Apports transversaux : innovation de rupture (design thinking, optimisation) et design to cost.

UE 8 – Construction et usages extérieurs (8 ECTS)

  • Découvrir les composites de la filière construction, en particuliers les composites à base de bois ou de fibres naturelles
  • Imaginer la place, la nature, les développements et applications possibles pour les composites biosourcés.
  • Apports transversaux : innovation de rupture (théorie C-K) et transition sociétale.

UE 9 – Innovation en entreprise (1 ECTS)

  • Finaliser le cahier des charges de la mission et des objectifs répondant aux attentes de la formation et de l’entreprise.
  • Intégrer les objectifs d’innovation et d’éco-design à son projet en entreprise autour des composites biosourcés.

UE 10 – Thèse professionnelle (30 ECTS)

La thèse professionnelle est destinée à valider les acquis de l’apprenant dans le domaine de la conduite de projet éco-innovant qu’il soit industriel ou de recherche.

Après l’appréhension du sujet et de l’environnement, l’apprenant aura à recueillir et analyser les informations nécessaires à l’exécution du projet.

Il devra ensuite élaborer et valider les propositions de solution sous tous leurs aspects : matériaux, technique, environnementaux et économique.

L’apprenant procédera à un chiffrage et à une planification de la mise en place de ses propositions.

Makers by nature